3 questions à Céline Baron, sophrologue à domicile installée à Montmirail (Marne)

Musique Zen de relaxation et méditation, musiques Mp3 relaxation

La sophrologie est un métier passionnant qui demande, en plus d’une parfaite connaissance de la spécialité, des aptitudes en communication, en psychologie, une empathie confirmée et de la tempérance. Céline Baron, installée sur Montmirail où elle est déjà Professeur de Technique Nadeau ® diplômée, depuis 5 ans, vient de valider sa formation de Sophrologue. Aujourd’hui, elle pratique comme « Sophrologue à domicile » avant d’ouvrir son cabinet et cible aussi les entreprises de la région avec des séances collectives et individuelles. Focus sur une personnalité zen et inspirante et sur une activité s’avérant salutaire dans un monde de plus en plus stressé.

Comment expliquez-vous l’intérêt croissant pour la sophrologie ?

Nous vivons dans un environnement « VICA » comme on dit : Volatilité – Incertitude – Complexité – Ambiguïté, qui nécessite de se réinventer et de se « recycler » constamment. Il est normal et légitime qu’à un certain moment on cherche du sens à sa vie et à revenir à soi, à mieux cerner ses potentialités endormies et à capitaliser sur ses aptitudes oubliées ou non révélées encore. Une écoute, une intervention sur la Conscience, en modifiant des fausses croyances et des comportements épuisants, constitue un début de solution pour celui qui vit sous pression.

On se rend compte que les contraintes nous suivent partout surtout si le mental les laisse s’installer ! Il y a presque autant de gens stressés, contrariés du contexte actuel et « déçus » par leur vie, leur parcours, leurs relations, à la campagne qu’à la ville. Ils n’ont tout simplement pas su intégrer certains changements. La plupart du temps on se rend compte qu’au contraire leur parcours de vie est très riche mais que la société en demande tant, en affiche tant, qu’ils l’oublient. A force de nous vendre des success stories montées de toutes pièces dans les médias, l’homme finit par se déprécier et c’est terrible. Le mal-être mental est le mal de notre époque tout simplement ! Heureusement la sophrologie est un incroyable levier de détente, de motivation et de découverte du vrai Soi (ce qu’on est profondément et non ce que les autres entendent que nous soyons ! )

Beaucoup de gens confondent ce qu’ils sont avec ce qu’ils font. De cette méprise naissent beaucoup de soucis de santé et de problèmes psychologiques. Après une carrière dans la communication comme chef d’entreprise, place de la Nation à Paris, et une reconversion dans le social et le médical plus tard, la sophrologie s’est imposée à moi comme une suite logique et naturelle. Cela n’a rien à voir donc avec une seconde reconversion. Il faut dire que j’ai travaillé en Point Écoute Jeunes spécialisé dans les comportements à risques et que je suis, depuis 9 ans, Conseillère en psychologie pour une association plaidant en faveur du bien-être au travail et militant contre le burn out.

J’ai donné, à mon arrivée ici, de nombreux cours de Technique Nadeau® (une méthode de relaxation et de régénération venue du Canada dont je suis Professeur diplômé) pour des particuliers et des associations rurales. J’ai d’ailleurs donné des cours à la MJC de Montmirail pendant deux ans. Et la sophrologie s’inscrit aussi dans cette dynamique même si ces deux activités sont tout à fait distinctes et totalement différentes, je précise. Je me positionne davantage sur la modification de conscience que sur les techniques bien-être. Cela vient probablement du fait que je suis, depuis une dizaine d’années, auteur en développement personnel. J’ai écrit sur la Créativité, le Couple, la Pensée positive. Mes ouvrages offrent des pistes pratiques et du bon sens avant tout. Ils sont très lus surtout depuis l’avènement du ebook et du kindle. Je suis satisfaite du travail « collaboratif » qui est né avec mes lecteurs et qui continue aussi avec eux, même si ce n’était pas mon idée initiale d’écrire dans le développement personnel. Ces ouvrages apprennent aussi à prendre des risques pour gagner sa liberté et le respect d’autrui. Beaucoup de personnes oublient que renoncer à une part de risque et d’audace est aussi une perte de liberté. La sophrologie aide à surmonter certaines craintes pour réaliser ses rêves. C’est comme ça que j’en suis arrivée moi-même à la pratiquer il y a 10 ans.

Comment définiriez-vous la sophrologie, avec votre propre sensibilité ?

La sophrologie est une science. Elle s’applique à l’étude de la conscience, et ceci par la modification de ses états et niveaux de vigilance. En amenant le patient à l’état sophroliminal (la frontière entre le Conscient et l’Inconscient, ce lieu et ce temps très fugace où le changement peut opérer de manière efficiente), le sophrologue fait passer des messages de modification des comportements. Il peut alors mobiliser les ressources naturelles et dynamiser les capacités et le potentiel. Il peut ainsi motiver, agir sur la confiance, amener à abandonner de mauvaises habitudes. Et même diminuer certaines angoisses et phobies ! Tout repose sur cet état entre veille et sommeil qui permet d’insuffler de nouvelles dynamiques à l’inconscient. Mais c’est avant tout le fruit d’une rencontre. Cette dimension est indispensable.

Que proposez-vous à vos clients ?

La séance de sophrologie dure une heure mais la première séance, pendant laquelle nous sommes amenés à collaborer ensemble pour définir des objectifs, est précédée d’une anamnèse poussée. Elle est plus longue et contient une première sophronisation basée sur les objectifs mais bien-sûr cette première sophronisation sera discutée en « duo » et esquissera les contours de la séance suivante.

Pendant la sophronisation on écoute simplement le son de ma voix, assis ou allongé. On visualise ce qui va créer un véritable bien-être. C’est très différent selon les clients. Certains aiment la plage par exemple ou les paysages exotiques alors que pour d’autres l’idéal et le bien-être ce sont les paysages calmes et enneigés de Scandinavie. Ceci n’est qu’un exemple. Le sophrologue doit utiliser tout ce qu’il connaît de la personnalité du client pour l’amener à la détente mentale. On entre alors en état sophroliminal. Le sophrologue doit pouvoir à la fois provoquer et reconnaître cet instant sur lequel tout repose. Le dialogue s’effectue avant et après la séance. Il esquisse les contours de la séance suivante.

Une séance est une rencontre positive. Il n’y a pas deux sophrologues identiques. On choisit son sophrologue selon ses propres critères. Personnellement je me forme en continue, ma spécialité est le stress. J’ai aussi été formée au stress post-traumatique et à la résilience par intérêt croissant pour cette problématique. Je viens de me former, en plus de mon cursus de sophrologue que j’ai validé, à l’Alliance thérapeutique. Je suis aussi passionnée par l’hypnose thérapeutique et les thérapies brèves. Je lis aussi tout ce qui sort sur le sujet de la Sophrologie en français comme en anglais. J’aime apprendre et mettre sans cesse à jour mes connaissances notamment en participant à des colloques et des conférences et en rencontrant des collègues sophrologues chevronnés, je suis une personnalité très ouverte à l’autre et aux cultures et j’espère que c’est un trait de ma personnalité qu’apprécieront mes futurs clients.

Vous souhaitez prendre rendez-vous sur Montmirail (51210), Rebais ou alentours ? Vous souhaitez recevoir une plaquette sur la sophrologie ?

Contactez :

Céline BARON
Sophrologue à domicile sur Montmirail 51210
06 56 77 02 11

baronsophrologie@gmail.com

Site web de Céline Baron, sophrologue sur Montmirail (51210)

Musique Zen de relaxation et méditation, musiques Mp3 relaxation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *