Journal de Méditation

Musique Zen de relaxation et méditation, musiques Mp3 relaxation

Un journal de méditation est un excellent moyen d’évaluer les progrès de votre expérience méditative.

D’une manière générale, écrire un journal personnel est un outil de développement personnel fabuleux.

Le Journal Personnel

Les plus grands hommes de l’histoire ont tenu ou tiennent un journal personnel. Ceci les a aidés à prendre des décisions importantes, et à mieux comprendre certaines situations.

Le journal personnel est bien plus qu’un journal intime. Il permet de collecter ses idées, ses réflexions, ses questions et de pouvoir y revenir plus tard.

Cela permet véritablement de mieux se connaître soi-même et de s’améliorer. En analysant vos réactions a posteriori, vous pouvez les analyser l’esprit plus calme.

En relisant votre journal, vous êtes comme un observateur extérieur qui peut apporter un œil critique sur un événement.

Et ceci aide nécessairement à faire de meilleurs choix dans le futur.

Journal intime

 

Le Journal de Méditation

De la même manière, tenir un journal de méditation, vous aidera à suivre les progrès de votre parcours méditatif et à maximiser les effets de la méditation.

Vous pourrez d’une part, évaluer l’efficacité de votre méditation et identifier les points à améliorer (patience, régularité, calme, persistance,…).

Cette évaluation doit se faire sans jugement de valeur et dans le but d’apprendre davantage sur soi-même.

D’autre part, vous pourrez remarquer les changements au cours du temps. Si vous vous êtes fixé un objectif par rapport à vos points d’amélioration, vous mesurerez facilement les progrès grâce à votre journal.

 

Que Noter dans son Journal de Méditation?

Le journal de méditation doit contenir la date, la durée et le type de méditation. Vous pouvez éventuellement ajouter, l’objet de la méditation.

Vous pouvez noter ensuite :

  • toutes les sensations ressenties au cours de la méditation,
  • les distractions qui sont intervenues,
  • votre réaction vis à vis de ces distractions,
  • les aspects positifs (concentration, sérénité,…),
  • les influences extérieures (fatigue,…) et comment elles on affecté votre méditation,
  • vos sensations après la fin de la séance,
  • ce que cette méditation vous a inspiré.

 

Bref, ne vous limitez pas! Mais ne vous contraignez pas non plus.

Quelques mots peuvent suffire à traduire les sensations de l’expérience méditative.

Musique Zen de relaxation et méditation, musiques Mp3 relaxation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *