soigner la dépression

Méditer pour ne plus Déprimer – 6 Principes « Anti-Dépression »

Musique Zen de relaxation et méditation, musiques Mp3 relaxation

Cet article participe au festival “A la croisée des Blogs”, initié par le site Développement Personnel .org et organisé ce mois-ci par Dominique Chayer du blog “Choisir le Bonheur“. Merci à elle pour l’organisation de cette 60ème édition.

 

La Pleine Conscience est de plus en plus utilisée en psychothérapie, notamment pour prévenir les risques de rechute suite à une dépression.

Elle est notamment utilisée dans les hôpitaux en complément d’autres traitements contre la dépression.

 

Le Schéma de la Dépression

A l’origine de la dépression, il y a souvent une expérience douloureuse.

Cette expérience génère des pensées négatives.

Tout le monde est confronté à des pensées négatives. Elles ne sont pas un problème si elles vont et viennent.

Mais si l’on s’ accroche à ces pensées négatives, en les ruminant, elles vont prendre de l’importance et devenir douloureuses.

La souffrance naît quand ces pensées négatives envahissent notre esprit, s’y installent et empêchent tout autre type de pensée d’exister.

La méditation est une aide pour affronter la douleur.

La pleine conscience, en particulier, aide à apaiser cette souffrance.

Découvrez 6 grands principes de la pleine conscience, appliqués à la dépression.

 

1- L’ Acceptation

L’acceptation est un des principaux principes de la méditation pleine conscience.

Accepter, c’est admettre une situation, une pensée, une expérience.

Il n’est pas nécessaire de l’aimer pour l’accepter. Il suffit de reconnaître que cette situation ou cette pensée est présente et se dire « Oui, c’est là. C’est déjà là ».

Dans le cas de la dépression, une situation douloureuse et des pensées négatives monopolisent notre esprit.

La première étape consiste à accepter cette situation et ces pensées, c’est-à-dire :

  • Ne pas les nier,
  • Ne pas les combattre,
  • Ne pas les juger,
  • Observer leur impact sur soi,
  • Leur faire une place.

 

2- L’ Élargissement de son Espace Mental

Le problème en cas de dépression est que la souffrance et les pensées douloureuses prennent toute la place.

Avec la pleine conscience, plutôt que d’essayer de les éliminer, nous allons élargir notre espace mental pour les diluer et offrir un nouvel espace pour les pensées positives.

Pour cela, on pratiquera la méditation pleine conscience.

La pleine conscience permet d’ accueillir de nouvelles pensées par:

  • la conscience de sa respiration,
  • la pleine conscience des sons,
  • la conscience des sensations du corps,
  • la conscience des pensées qui passent, …

Ainsi, on donne plus d’espace à notre mental.

Les pensées douloureuses liées à la dépression sont toujours là, mais elles ne sont plus seules. Et elles paraissent plus petites dans ce champ de conscience élargi.

 

3- L’ Impermanence de toute Chose

Ce principe est universel. Le monde est en perpétuel changement. Tout est transitoire.

S’accrocher en excès à une réalité peut amplifier la souffrance.

Dans le cas de la dépression, la souffrance elle-même est parfois vue comme une réalité à laquelle on est lié et qui durera éternellement.

La pleine conscience aide à réaliser l’ impermanence des choses.

Lors de la méditation pleine conscience, on peut observer les objets de notre attachement et leur accorder de la fluidité.

Il ne s’agit pas de se détacher de tout, mais d’observer qu’il est possible de :

  • traverser les changements,
  • accueillir des événements sans trop s’attacher,
  • avancer dans l’adversité,
  • continuer à vivre et à savourer.

 

4- Le Lâcher-Prise

Le principe du lâcher-prise est un principe essentiel de la pleine conscience.

  • Le lâcher-prise nous invite à arrêter de nous débattre.
  • Il nous suggère de renoncer à vouloir contrôler.
  • Il nous propose de cesser de nous agiter pour trouver une solution.
  • Il nous invite à choisir l’attention comme solution.

Certaines habitudes ou réactions face à la douleur compliquent la situation et la rendent parfois plus douloureuse encore.

Le lâcher-prise propose de trouver refuge dans le moment présent.

Et le meilleur moyen d’atteindre ce refuge est de respirer.

La respiration nous reconnecte au moment présent et à nous-même.

 

5- La Connexion au Monde

Lorsque la douleur nous envahit, on peut avoir tendance à se replier sur soi.

Il y a deux moyens de rester en contact avec le monde, sans chasser notre souffrance.

  • S’ouvrir aux nouvelles pensées
  • S’ouvrir aux autres

Pour s’ouvrir aux nouvelles pensées, on pratiquera l’élargissement de la conscience.

La respiration est là encore, le meilleur moyen de focaliser notre attention sur d’autres éléments que notre souffrance.

  • Respirez.
  • Sentez-vous exister.
  • Sentez-vous vivant.

S’ouvrir au monde qui nous entoure et remarquer sa beauté, nous évite de tomber dans le découragement.

Notre entourage essaye parfois de nous consoler. Mais souvent, nous n’aimons pas écouter les autres car on trouve leurs consolations inutiles.

S’ouvrir aux autres, c’est d’abord accepter que personne ne pourra résoudre notre problème en effaçant le passé.

Ensuite, c’est accueillir la compassion d’autrui et être conscient de l’affection qu’il nous porte.

Savoir écouter les consolations, c’est réaliser qu’à côté de nos souffrances, il existe une vie prête à nous accueillir.

 

6- L’ Action

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’action n’est pas l’ennemi de la pleine conscience.

Quand les pensées sombres nous assaillent, la pleine conscience offre le choix de les entendre mais de passer outre.

Elle nous offre aussi le choix d’avancer même si nos diables intérieurs nous disent que nous en sommes incapables.

L’action peut être un refuge. Sachez ce qui est bon pour vous et faites-le pour vous aider.

Agir peut être aussi simple que :

  • aller marcher,
  • cuisiner,
  • bricoler
  • ou travailler.

Le but est toujours de rester ouvert au monde, en pleine conscience!

Musique Zen de relaxation et méditation, musiques Mp3 relaxation

5 réflexions sur “Méditer pour ne plus Déprimer – 6 Principes « Anti-Dépression »

  1. Aurore, la méditation est de plus en plus reconnue comme une pratique efficace.
    Reste à la mettre en place.

    Et, comme pour d’autres activités, le plus délicat est d’accepter les balbutiements de départ, de prendre son temps afin d’obtenir des premiers et salutaires résultats.

    A méditer… 🙂

  2. Bonjour Aurore
    La méditation est un chemin plein de Lumière qui nous permet d’aller vers le spiritualité. Comme beaucoup de chemins, les premiers pas sont souvent difficile et l’état dépressif n’est pas très propice 🙂 au démarrage. Pourtant, accompagné, ou pris au départ de la dépression, cette solution “sans médicament” est un merveilleux chemin

    Merci de la partager avec nous.
    Phil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *