soulager arthrodèse cervicale

Comment soulager l’arthrodèse cervicale avec la méditation ?

Vous arrive-t-il de ressentir une douleur au cou qui s’étend jusqu’à votre épaule, voire votre bras ?

Dans certains cas, cette douleur peut être si débilitante que les personnes concernées voient l’amplitude de leurs mouvements fortement réduite en plus de la douleur.

Quelle est la cause de ces symptômes ?

Il pourrait s’agir d’une affection connue sous le nom de névralgie cervico-brachiale et si vous en êtes atteint, vous devez consulter immédiatement votre médecin.

 

Quelles sont les causes de la névralgie cervico-brachiale ?

Lorsque votre colonne cervicale (les vertèbres du cou) n’est pas alignée, cela peut entraîner un empiètement sur le plexus brachial. Le plexus brachial est un réseau de nerfs qui s’étend de votre colonne vertébrale à votre épaule, votre bras et votre main.

La névralgie cervico-brachiale, se caractérise par des douleurs, un gonflement, des picotements, un engourdissement et une faiblesse au niveau du cou, de l’épaule et du bras.

Le pincement peut se produire en raison de :

  • une protubérance osseuse
  • l’usure normale
  • l’arthrite
  • une hernie discale ou un bombement discal.

 

Existe-t-il un traitement du mal de dos ou de cou lié à l’arthodèse cervicale ?

Le traitement conservateur consiste à porter un collier cervical pour laisser les muscles du cou se détendre et à prendre des antalgiques contre la douleur.

En parallèle de ce traitement, toute pratique de gestion de la douleur est un excellent complément.

La chiropractie, l’acupuncture et la méditation ont déjà fait leurs preuves dans ce domaine.

En cas d’échec du traitement conservateur une chirurgie pour traiter l’arthodèse cervicale pourra être proposée.

 

La méditation de pleine conscience pour réduire la douleur

En janvier 2017, des chercheurs de l’université Leeds Beckett ont publié les résultats d’une étude portant sur l’effet d’une brève méditation de pleine conscience sur les réponses à la douleur.

Les résultats suggèrent qu’une intervention unique de 10 minutes de méditation de pleine conscience administrée par un thérapeute novice peut améliorer la tolérance à la douleur, le seuil de douleur et diminuer l’anxiété face à la douleur chez des personnes naïves et en bonne santé d’âge universitaire. Les résultats démontrent une amélioration potentielle de la capacité à faire face à une expérience douloureuse après une brève méditation de pleine conscience, quel que soit le degré d’intensité ou de désagrément de la douleur perçue.

L’un des chercheurs, le Dr Osama Tashani, chercheur principal en études sur la douleur, a déclaré : « Bien que d’autres recherches soient nécessaires pour explorer ce sujet dans un cadre plus clinique sur des patients souffrant de douleurs chroniques, ces résultats montrent qu’une brève intervention de méditation de pleine conscience peut être bénéfique pour soulager la douleur. »

« La facilité d’application et le rapport coût-efficacité de la méditation de pleine conscience peuvent également en faire un ajout viable à l’arsenal des thérapies de gestion de la douleur. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.